Pot pourri

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

 

 

Chronique saison 2016/2017 / Période fin François Fillon début Sylvain Gadé

 

 

Après un match de reprise poussif contre Saint Hilaire, nous étions conviés pour un court déplacement du côté de Rezé.

 

Le XV restait sur sa bonne dynamique. Une première partie de saison fort satisfaisante permettait de nous déplacer avec ambition. Mais le sud Loire reste le sud Loire ! Ancestrale terre de rugby, où les enfants déjà tout petits, courent après la beschigue, (putaing cong) quand sur leurs échasses perchées, venait à finir, la vigie des brebis (Oui Ramasse j'ai dit « berbis » et non Ramasse ! range moi ça tout de suite).

 

Nous, enfants du nord Ouest, étions plutôt occupés à nous remettre sans cesse en place notre hanche luxée, et le beurre dans sa baratte, devions démouler. (au moins ça faisait les bras)

 

Les progrès de la science nous permis tout de même de nous tenir debout sans se disloquer à tout moment, et en conséquence, de pouvoir galoper afin de goûter nous aussi, aux joies de la joute rugbystique.

 

En ouverture, l'équipe 2 (mais la première dans nos cœurs) nous offrit un match remarquable, car vainqueur d'une belle équipe de Rezé mais aussi, pour son abnégation puisque le score bascula en notre faveur sur une jubilatoire traversée de terrain et ce, à la sirène (Ramasse ! range moi ça « 2 », c'est pas ce genre de sirène) (et un petit lavage ne serait pas superflu).

 

A suivre, on attendait une équipe 1 en grande forme, puisque la très grande majorité des joueurs avait opté pour un couchage de bonne heure la veille, pour préparé ce match, car presque tous absents à la soirée de« La Nuit du Rugby » du club.

 

On aurait pu regretter leur absence pour cet événement annuel, mais on retiendra plutôt leur sérieuse appréhension de l'échéance du lendemain, qui espérait-on, permettrait de continuer cette douce ascension sur les hauteurs du championnat. (louons également la grande rigueur de l'équipe 2, dont l'effectif avait également en grande partie choisi de faire l'impasse sur la « La Nuit du Rugby » du club. (du club de la Chapelle sur Erdre) (XV de l'Erdre For Ever tout ça tout ça)

 

Cette nuit réparatrice ce fît sentir dés le coup d'envoi. Le rythme échevelé qu'imposa le XV, forçait Rezé à défendre sur les talons, et 3 essais fort bien construits en première mi-temps vinrent récompenser une domination sans partage.

 

La deuxième mi-temps fût plus hachée. Deux moments seront à retenir : Mac Esto redescendant des Highlands, avait retrouvé le chemin du club et marqua le seul essai de cette fin de partie. L'anniversaire du cochon d'inde de son beau frère, la lecture de la biographie d' Evelyne Leclercq et un tournoi de Croque-Carottes à Bures-sur-Yvette avaient chronophagé sa disponibilité ces dernières semaines. On était bien content de le retrouver.

 

 

L'autre point saillant de ce second acte ! Une petite algarade entre gens bien élevés et respectueux des traditions, due aux jours de derbys, eût lieu. Tout le monde se quitta bons amis et c'est ça qu'est bien.

 

Le dimanche d'après nous fît déplacer en Sarthe, du côté de Pontlieu, où les victoires se méritent plus qu'ailleurs.

 

La 2 (mais la Une dans nos coeurs), fût un hôte moins embarrassé par ce déplacement.

 

Forte de ses belles recrues de printemps, elle s'imposa goulûment, malgré des conditions difficiles, avec un vent d'ouest nord-ouest force 7, accompagné de bourrasques, grésil, nuée de sauterelles,et coulée pyroclastique. Tout cela n'empêcha pas d' audacieuses tentatives de triples sautées et autres lancés en fond de touche... Bon, c'est vrai que des fois, ils sont un peu cons,mais c'est aussi pour ça qu'ils sont attendrissants.

 

La Une (qu'on aime bien aussi mais un peu moins que la 2) fît bonne figure, et resta au contact en première mi-temps.

 

La minable et inutile petite tricherie du juge de touche de Pontlieu qui ne nous accorda pas une touche à 5 mètres de leur en-but, fît bondir Thomas Pesquet de son Spoutnik, qui lui aussi, avait bien vu le pied pontlieusien sortir du terrain d'un bon mètre.

 

On apprécia moins par contre l'humour de notre spationaute haut perché, consistant à publier sur les internets, ses photos satellites de nos lancers en touches qui font depuis, marrer la planète entière . Conséquences inattendues, au vu des trajectoires enregistrées de nos touches, les pilotes de lignes longs-courriers ont demandé à voir le calendrier des matchs du XV pour établir leur carnet de vol, afin de ne plus survoler le terrain de peur de recevoir un ballon égaré. C'est un peu vexant mais il y a des vies en jeu .

 

La défaite fût logique malgré tout, ne nous montrant dangereux qu'à de trop rares instants.

 

 

Après Rezé, c'est une autre formation vendéenne qui se présentait à nous. Un adversaire solidement installé à la seconde place, le Stade Racing club de Fontenay-Luçon 85.

 

Ce fût un match tendu et intense tout ça tout ça... Mais je dois publier cet article avant ce week-end, je finirai en disant qu 'à l'issue du match, notre deuxième ligne Clément et Olive avait la tronche de notre club house un samedi matin, à savoir dégueu, moche, crasseux et cabossé, mais c'est pour ça qu'on les aime ! (moins que la 2, faut pas déconner non plus). Match nul : 15 pour nous et 15 pour eux.

 

Tous à l'Asspéterie dimanche pour les 2 rencontres !

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Séniors Pot pourri