finales régionales 2017 (2)

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Lire la suite : finales régionales 2017 (2)

Bus supporters pour les 2 Finales Séniors du 23/04

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Bonjour à tous

Le XV de l’Erdre à cette année 2 équipes en Finales, la première en Finale de Promotion d’Honneur qui jouera le 23/04, à 12h15 contre Le Mans et la réserve en Finale contre le RC Sablais à 14h15.

 

A cette occasion le Club organise un Bus de supporter qui partira de Robert Mesnard vers 9h00, car de 63 places, nous demandons une participation de 5€ par participants.

 

MOBILISONS NOUS pour aller faire du bruit et encourager nos valeureux guerriers, ils comptent sur nous tous

 

Inscrivez-vous auprès de vos coachs respectifs avant le 20/04...

Merci de relayer ce message important à tous au plus vite ( Loisirs, touchiste, EDR, papi, mami,  tonton André et toutes ces pépés etc …<div class=

XV vs SAC

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

XV vs SAC

 

Lire la suite : XV vs SAC

RUSH VS XV DE L'ERDRE

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

XVRUSH II-LE RETOUR ! (ou karaté à mort pour une poignée de soja)

 1 ere: Engagement de Tétouan, jusqu'ici, tout va bien ! Le ballon s'élève, jusqu'ici, tout va bien ! Le ballon est capté, jusqu' ici, tout va bien ! Chouchou distribue le jeu, jusqu'ici, tout va encore mieux que bien ! Adrien capte le ballon, jusqu'ici, tout va bien ! Le défenseur d'une cause perdue Rushisois jette son sterno-cléido-mastoïdien à froid contre 125 kg lancé pleine balle, et là ! C'est le drame !

 S'en suit tel le caméléon sur sa branche, l'intervention de l' « Aide Médicale d'Urgence Traînant des Pieds avec Grosse Gueule de Bois de la Veille pas Assumée », la fameuse brigade AMUTPGGBVA.

 La thèse qui prétend que le temps n'existe pas, car dans notre intuition profonde, le futur est ouvert jusqu'à ce qu'il devienne le présent, et que le passé est fixé à mesure que le temps s'écoule ! Eh beh c'est bien des conneries tout ça ! C'était super long cette intuition temporelle.

 D'ailleurs, on compris mieux le décalage du rythme des nobles sapeurs, quand ils nous proposèrent l'achat de calendriers de 1996.

 

 Nous souhaitons prompt rétablissement au blessé,

 Rugbystiquement,

 Le XV de l'Erdre dans son ensemble (si je puis me permettre)

 

 Reprise du temps ! 

 5 eme : Clément H, notre rhinoféroce dézingue à tout va . Ce fût d'abord une énorme percussion, suivi d'un placage destructeur que l'arbitre jugea un tantinet trop engagé .

 10 eme : Jory échappe de très peu au carton rouge suite à un placage dît « cathédrale ». Le fautif plaida lui même sa cause en estimant que l'homme à la blanche Trirskell, aurait bondit avant l'impact. Ce sera finalement un carton jaune plutôt bienvenu, et presque réconfortant qui pénalisa notre ouvreur en ce début de match.

 Au sujet de cet incident, mon compagnon de gradin, Parpaillounet, docteur en cathédralogie et auteur de nombreux ouvrages sur ce thème, s'insurgea, estimant qu' un placage de ce type ne vaut que si l'adversaire n'a plus le ballon. (document vidéo disponible sur demande)

 25 eme : Première voiture fracturée ! Ce sera celle de Manu. Choix étonnant au vu des vieilles boites Burger King dégueux qui en jonchent régulièrement les sièges et le sol, et n'incite pas vraiment à l'effraction. Bilan : vol d'une valise d'échantillons de stéroïdes pour bétail : Aucune plainte enregistrée... (curieusement)

 30 eme : Clément H, sûr de sa force va au contact sur 3 joueurs adverses le ballon bien en évidence. Il se le fera coffrer et ce, pour la 3 eme fois durant le match. Généreux dans l'effort mais son nouveaux look de guerrier viking semble prendre le dessus sur ces capacités de stratège. Il lui sera recommandé un retour aux sources, et devra se rendre le mercredi 18h30 à Robert Menard avec les U 12 pour revoir certaines bases. On sait que Robuch n'a pas la même patience que le professeur de français de Jane Birkin, mais chacun devra y mettre du sien pour le bien de tous. (XV de l'Erdre for Ever)

 32 eme : Les photos de Gilles A, indiquent que Manu aurait marqué un essai. Les circonstances m'échappent à l'heure où je rédige ces quelques lignes.

 35 eme : Offensive du XV ! Tétouan transperce et fixe son défenseur pour une passe fort bien ajustée. Comme dit un jour André Boniface, « le don, c'est beau, mais c'est dangereux ». Tétouan l'appris à ses dépends en se faisant salement séché par son surveillant rushiste. Nous ne discuterons pas du léger retard de l'engagement, mais nous serons plus circonspect sur la méthode consistant à viser avec l'épaule, la thyroïde de notre centre. Certains auraient vu là également, rouge. Mais il en faudra plus pour éliminer Tétouan qui se releva sans une larme.

 Certaines décisions quelques peu anachroniques de notre juvénile arbitre sur le jeu dur, son schisme sur la sacro-sainte règle de « La Sécurité du Joueur » ne nous déplaisait pas pour autant.

 38 eme : C'est au tour de la belle limousine FFR de Chouchou de se faire visiter. Toujours clairvoyant et en avance sur les événements, il avait laissé sa voiture ouverte, pour éviter qu'on ne l' ouvrasse de force. Humaniste et généreux, il laissa même en évidence des jeux pour les enfants des coquins-voleurs. La petite note qui indiquait au voleur l'adresse de Jory et son temps d'absence à son domicile ce même dimanche n'était pas indispensable. Tout est pardonné évidement.

 MI-TEMPS

 48 eme : Déjà accablé par un genou récalcitrant, Renaud se fait carrément voler sa voiture sur le parking. Son véhicule sera finalement retrouvé par la police: Bilan, disparition d'une mallette de documents à laquelle il tenait beaucoup. Un peu tendu il déclara aux forces de l'ordre « vous allez les retrouver ces connards ? Je sais pas, vous avez pas une piste ? Des indices » ? Le représentant de l'ordre public ironisa en disant que tout les services de la DST était sur le coup. Notre boiteux se réconfortera en écoutant dans son autoradio sa cassette des Creedence, qui visiblement n'avait pas trouver intérêt auprès des voleurs.

 60 eme : Le RUSH se montre menaçant à l'approche de notre en-but. Une faute sera sifflée contre nos adversaires dans les pénombres sournoises d'un regroupement.

 Chouchou, tel Alexandre le Grand chevauchant Bucéphale, et franchissant le Danube pour charger les rebelles Papous (j'ai un Master d'histoire géo, c'est pour ça), donc Chouchou s'évada jusqu'au 40 adverses, transmis le ballon, mais une belle défense glissée nous empêcha d'aller plus loin.

 65 eme : Belle attaque du XV avec retour intérieur, créant une brèche magistrale pour Guillaume K.

 Comme chacun sait, il est tout aussi impossible à un défenseur de vouloir rattraper légalement Kirikou T, lorsqu'il est lancé, qu'un Antoine M, voulant échapper à une acné de printemps. C'est donc la méthode coupable qui fût retenu pour retenir notre Road Runner, et qui valut une condamnation de dix minutes au coyote St- Herblinien.

 70 eme : Le code d'honneur des flibustiers de parkings sont tombés en désuétude puisque la voiture à pédales « Oui Oui » de notre petit Louis, a bel et bien été chapardée elle aussi. (1 mauvais point pour les méchants) Son gros chagrin n'a laissé personne insensible.

 Au sein du XV, il n'est pas coutume d'offrir des primes de matchs, mais il n'est pas impossible qu'en fin de saison, si Louis se montre bien sage et sérieux (Attention ! Seulement « SI») ! Il se pourrait donc, qu'une cagnotte permette l'achat d'une nouvelle auto à notre chérubin.

 72 eme : Notre troisième ligne de feu fait merveille. Pierre chifoumise tout ce qui passe, défonce le ciseaux, écrase le papier. (il a peut-être joué 2 eme ligne, je sais plus trop). Ses deux compagnons Léo et Léontin (si c'est là son vrai prénom mais je ne pense pas) !? se distinguent dans les relais et courses folles. Un essai splendide serait marqué et nos flankers y joueraient les premiers rôles. (même si Léo ne jouait peut-être pas sur les flancs à ce moment, je ne sais plus trop)

 En plus des sept points qui seraient marqués sur cette action, le Rush se retrouvait au nombre de 13, suite à une défense illicite. Il restait 5 grosses minutes à jouer, 12 points d'avance, la sérénité dominait en tribune.

 75 eme : Nous prenons directement la pression sur le coup d'envoi, et une succession de petits tas en petits tas finiront en gros tas dans notre en-but. L'essai transformé ramène l'équipe rushisienne à 5 points.

 77 eme : La possession du ballon nous échappe. On a la même quiétude qu'en ouvrant une porte à un pilier géorgien qui nous dirait : « Sarah Connor » ?

 Finalement une faute sera sifflée contre les rushsites pour un passage à vide inutile (pour eux) et salvateur (pour nous). (la vie est bien faite parfois)

 VICTOIRE !

 Bravo évidement à la réserve encore victorieuse. Ma scrupuleuse « probité » « « journalistique » » m'empêche de faire un résumé, alors que l'heure du coup d'envoi coïncide avec mon activité de bon père de famille découpant le poulet dominical.

 Bravo pour la belle unité du club vu et entendu en tribunes !

 Il n'y aura pas de bonus ce jour, car le plus beau des bonus, c'est l'amour que vous nous donnez chaque dimanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pot pourri

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

 

 

Chronique saison 2016/2017 / Période fin François Fillon début Sylvain Gadé

 

 

Après un match de reprise poussif contre Saint Hilaire, nous étions conviés pour un court déplacement du côté de Rezé.

 

Le XV restait sur sa bonne dynamique. Une première partie de saison fort satisfaisante permettait de nous déplacer avec ambition. Mais le sud Loire reste le sud Loire ! Ancestrale terre de rugby, où les enfants déjà tout petits, courent après la beschigue, (putaing cong) quand sur leurs échasses perchées, venait à finir, la vigie des brebis (Oui Ramasse j'ai dit « berbis » et non Ramasse ! range moi ça tout de suite).

 

Nous, enfants du nord Ouest, étions plutôt occupés à nous remettre sans cesse en place notre hanche luxée, et le beurre dans sa baratte, devions démouler. (au moins ça faisait les bras)

 

Les progrès de la science nous permis tout de même de nous tenir debout sans se disloquer à tout moment, et en conséquence, de pouvoir galoper afin de goûter nous aussi, aux joies de la joute rugbystique.

 

En ouverture, l'équipe 2 (mais la première dans nos cœurs) nous offrit un match remarquable, car vainqueur d'une belle équipe de Rezé mais aussi, pour son abnégation puisque le score bascula en notre faveur sur une jubilatoire traversée de terrain et ce, à la sirène (Ramasse ! range moi ça « 2 », c'est pas ce genre de sirène) (et un petit lavage ne serait pas superflu).

 

A suivre, on attendait une équipe 1 en grande forme, puisque la très grande majorité des joueurs avait opté pour un couchage de bonne heure la veille, pour préparé ce match, car presque tous absents à la soirée de« La Nuit du Rugby » du club.

 

On aurait pu regretter leur absence pour cet événement annuel, mais on retiendra plutôt leur sérieuse appréhension de l'échéance du lendemain, qui espérait-on, permettrait de continuer cette douce ascension sur les hauteurs du championnat. (louons également la grande rigueur de l'équipe 2, dont l'effectif avait également en grande partie choisi de faire l'impasse sur la « La Nuit du Rugby » du club. (du club de la Chapelle sur Erdre) (XV de l'Erdre For Ever tout ça tout ça)

 

Cette nuit réparatrice ce fît sentir dés le coup d'envoi. Le rythme échevelé qu'imposa le XV, forçait Rezé à défendre sur les talons, et 3 essais fort bien construits en première mi-temps vinrent récompenser une domination sans partage.

 

La deuxième mi-temps fût plus hachée. Deux moments seront à retenir : Mac Esto redescendant des Highlands, avait retrouvé le chemin du club et marqua le seul essai de cette fin de partie. L'anniversaire du cochon d'inde de son beau frère, la lecture de la biographie d' Evelyne Leclercq et un tournoi de Croque-Carottes à Bures-sur-Yvette avaient chronophagé sa disponibilité ces dernières semaines. On était bien content de le retrouver.

 

 

L'autre point saillant de ce second acte ! Une petite algarade entre gens bien élevés et respectueux des traditions, due aux jours de derbys, eût lieu. Tout le monde se quitta bons amis et c'est ça qu'est bien.

 

Le dimanche d'après nous fît déplacer en Sarthe, du côté de Pontlieu, où les victoires se méritent plus qu'ailleurs.

 

La 2 (mais la Une dans nos coeurs), fût un hôte moins embarrassé par ce déplacement.

 

Forte de ses belles recrues de printemps, elle s'imposa goulûment, malgré des conditions difficiles, avec un vent d'ouest nord-ouest force 7, accompagné de bourrasques, grésil, nuée de sauterelles,et coulée pyroclastique. Tout cela n'empêcha pas d' audacieuses tentatives de triples sautées et autres lancés en fond de touche... Bon, c'est vrai que des fois, ils sont un peu cons,mais c'est aussi pour ça qu'ils sont attendrissants.

 

La Une (qu'on aime bien aussi mais un peu moins que la 2) fît bonne figure, et resta au contact en première mi-temps.

 

La minable et inutile petite tricherie du juge de touche de Pontlieu qui ne nous accorda pas une touche à 5 mètres de leur en-but, fît bondir Thomas Pesquet de son Spoutnik, qui lui aussi, avait bien vu le pied pontlieusien sortir du terrain d'un bon mètre.

 

On apprécia moins par contre l'humour de notre spationaute haut perché, consistant à publier sur les internets, ses photos satellites de nos lancers en touches qui font depuis, marrer la planète entière . Conséquences inattendues, au vu des trajectoires enregistrées de nos touches, les pilotes de lignes longs-courriers ont demandé à voir le calendrier des matchs du XV pour établir leur carnet de vol, afin de ne plus survoler le terrain de peur de recevoir un ballon égaré. C'est un peu vexant mais il y a des vies en jeu .

 

La défaite fût logique malgré tout, ne nous montrant dangereux qu'à de trop rares instants.

 

 

Après Rezé, c'est une autre formation vendéenne qui se présentait à nous. Un adversaire solidement installé à la seconde place, le Stade Racing club de Fontenay-Luçon 85.

 

Ce fût un match tendu et intense tout ça tout ça... Mais je dois publier cet article avant ce week-end, je finirai en disant qu 'à l'issue du match, notre deuxième ligne Clément et Olive avait la tronche de notre club house un samedi matin, à savoir dégueu, moche, crasseux et cabossé, mais c'est pour ça qu'on les aime ! (moins que la 2, faut pas déconner non plus). Match nul : 15 pour nous et 15 pour eux.

 

Tous à l'Asspéterie dimanche pour les 2 rencontres !

 

 

 

 

Dimanche 15 janvier : Les seniors reçoivent Le Mans

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dimanche 15 janvier, Stade Bourgoin-Decombe, rue Louis-Maisonneuve, La Chapelle-sur-Erdre. 

 Les seniors reçoivent Le Mans,

l'équipe réserve joue à 13 h 30, et l'équipe première  à 15 h.

 

Chateaubriant vs XV de l'Erdre (réserve)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lire la suite : Chateaubriant vs XV de l'Erdre (réserve)

Les Sables - XV de l'Erdre

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Les Sables – XV de l’Erdre :

 

C’est reparti pour la seconde partie de championnat. La gouvernance de notre cher comité ayant changé, nous allons jouer notre premier match de cette phase retour avant la trêve hivernale, période qui permet aux joueurs de première ligne de se métamorphoser en teckels ventripotents.

Lire la suite : Les Sables - XV de l'Erdre

Chateaubriant vs XV de l'Erdre

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

 

Re belotte, je prends de nouveau la place de notre journaliste préféré à la rédaction de l’article du match pour ce dernier déplacement de la première moitié de saison. Il vous passe néanmoins un message et vous rassure sur son état de santé. Il se remet peu à peu du départ de Gotlib et sera de retour dès le début d’année prochaine.

Lire la suite : Chateaubriant vs XV de l'Erdre

Plus d'articles...

Vous êtes ici : Accueil Séniors